Visiter le portail aviq.be Portail SANTE

Taille du texte:

Focus: Evénements

Appel à projets "Vivre enfant dans la migration"

50 millions d’enfants sont déracinés dans le monde. La moitié des migrants sont des enfants. Contrairement à l’image régulièrement véhiculée par la plupart des médias, l’Europe n’accueille qu’une petite partie des familles exilées. Et, en Belgique, en 2016, ce sont 4.960 enfants qui ont demandé l’asile, dont 1.076 enfants non accompagnés.

Le Fonds Houtman (ONE) a décidé dans son appel à projets 2018 de soutenir deux axes. Dans les deux cas, le souhait est d’aboutir à des outils concrets, réutilisables et/ou transférables vers toujours plus d’acteurs de terrain et d’enfants concernés.

- Axe 1 : axe dédié aux intervenants de terrain et centré sur la santé des enfants migrants, au sens global mais en particulier leur santé mentale (axe « sensibilisation/formation des acteurs de terrain »)

- Axe 2 : axe orienté directement vers les enfants et centré sur leur droit aux loisirs et au jeu (le retour au jeu) :

Date limite d'envoi des dossiers : 15 février 2019

> En savoir plus

 


 

La dénutrition du sujet âgé ou malade : un mal trop souvent négligé

Carte blanche des membres de la plateforme "Belgian Alliance-ONCA" (Optimal Nutritional Care for All - une nutrition optimale pour tous).

L’objectif de cette carte blanche est de sensibiliser la population à la dénutrition liée à l’âge et/ou à la maladie, de faire connaître l’action ONCA, l’existence de la « Belgian Alliance ONCA » et de la plateforme européenne.

La « bonne » alimentation est devenue un des thèmes le plus souvent abordés dans les médias et un des sujets de préoccupation très courant de la population. 

Alors  que  l’accès  à  l’alimentation  n’a  jamais  été  aussi  aisé  dans  les  populations  occidentales  qu’à  notre  époque,  il  est  quelque  peu  paradoxal  de  découvrir  autant  de  conseils  alimentaires  et  de  régimes d’exclusion dont les bases scientifiques sont loin d’être démontrées. Par ailleurs, le gaspillage alimentaire représente quelques 1,3 milliards de tonnes par an, soit près de 30% de la production mondiale globale. 

Ceci  contraste  avec  les  800  millions  de  personnes  dans  le  monde  qui  ne  mangeaient  toujours  pas  à  leur  faim en 2017. 

Accédez à la carte blanche complète

Personnes âgées qui mangent


Matinée autour du Projet « Tubbemodellen »


Date : 20 novembre 2018
Lieu : Auditorium de l'AVIQ (Rue de la Rivelaine, 21 - 6061 Charleroi)

L'AVIQ vous propose d’échanger une matinée autour du Projet « Tubbemodellen ».  

Il y a un peu plus de trois ans, la Fondation Roi Baudouin a été sensibilisée à un modèle particulier d'organisation et de gestion, appliqué dans une maison de repos et de soins située dans une commune rurale de l'ouest de la Suède.  L’AVIQ vous propose de mieux prendre connaissance de ce modèle avec l’équipe suédoise à l’origine de cette démarche ainsi que de faire le point sur les expériences pilotes menées en Wallonie.

Seront notamment abordés lors de cette rencontre ; le modèle organisationnel suédois et sa philosophie, la mise en place de la démarche au sein des 3 maisons de repos wallonnes pilotes et déjà quelques résultats;

- 9h00 : Accueil des participants ;

- 9h30 : Mot d’accueil de madame Alice Baudine, Administratrice générale de l’AVIQ ;

- 9h40 : Présentation de l’historique du projet et du contexte par Bénédicte Gombault, Senior coordinateur de projet à la Fondation Roi Baudouin ;

- 9h50 : Intervention de madame Lilian Bohlin, Directrice de la maison de repos suédoise et sa collègue, madame Sara Johansson ;

- 10h40 : Questions/réponses

- 10h45 : Pause café

- 11h00 : Table ronde animée par Christophe Crevieaux, responsable du Cabinet Sienne, conseiller pour les organisations médico-sociales et coach pour l’accompagnement du changement ;
Avec la présence de :
- Jean-Marie Kohnen, Directeur général de INAGO pour la MR Régina ;
- Joëlle et Philippe Van de Broeck, Direction de la MR La Reine des Prés ;
- Antoine Thiry, Directeur de la MR Centre Sainte-Barbe, ASBL Accueil et Solidarité.

- 12h00 : Intervention de monsieur César Meuris, Haute Ecole Robert Schuman.

- 12h15 : Questions/réponses

- 12h30 : Clôture de la matinée  - suivi d’un lunch léger 

 

Inscription : https://goo.gl/forms/fC3gCuFYDHZO4fns2

 


 

Appel à projets de la Fondation contre le cancer pour encourager l'exercice physique

La Fondation contre le cancer lance un appel à projets d'un montant de 1.700.000 euros afin de soutenir les initiatives qui offrent aux patients la possibilité de pratiquer une activité physique. Plusieurs études ont en effet démontré les bienfaits d'une telle activité durant et après un cancer.

"En Belgique, l'activité physique en cas de cancer n'est pas encore considérée comme un traitement complémentaire intégré au trajet de soins du patient. Or, cette intégration a son utilité, dès le diagnostic de cancer et jusqu'à la reprise d'une activité physique", souligne la Fondation contre le cancer. 

Pour être pris en considération, les projets doivent être organisés soit directement par un hôpital ayant un programme de soins en oncologie, soit par toute personne qui travaille en étroite collaboration avec un hôpital disposant d'un tel programme.

Il s'agit de projets visant à assurer la continuité du programme d'activité physique et qui associent "une prise en charge des patients intra-muros et extra-muros en fonction de leur trajet de soins".

Un jury indépendant d'experts sélectionnera les projets qui seront financés. Les lauréats seront connus pour l'été 2019. 

> Les informations sont disponibles sur le site de la Fondation contre le cancer

 



L’ado dans tous ses états. 14ème rencontre de Tabacologie

10 novembre 2018
CHU Dinant Godinnne UCL – Av. Docteur Gaston Thérasse, 1 – 5530 Yvoir

PUBLIC
Professionnels de la santé, de l'éducation et du social.

OBJECTIFS
Formation continue des tabacologues, rencontres et échanges professionnels

> Programme
> Plus d’infos et inscription

 


Appel à candidatures pour l’implémentation des recommandations relatives aux lombalgies et douleurs radiculaires et le développement d’indicateurs pour évaluer cette implémentation (clarification)


Il s'agit d'un appel lancé par le SPF Santé publique. il concerne l’implémentation des recommandations evidence-based relatives aux lombalgies et douleurs radiculaires (KCE Reports 295) et l'élaboration d'indicateurs pour évaluer cette implémentation.


De quoi s'agit-il ?

Dans le cadre d'un marché public, nous cherchons un ou plusieurs sous-traitants pour exécuter les tâches suivantes :

1. Élaborer et mettre en œuvre une stratégie d’implémentation des recommandations du KCE.
Il s’agit de développer et mettre en place des formations multidisciplinaires appropriées aux besoins du public-cible, validées (pré-testées) et permettant aux professionnels de la santé de mieux prendre en charge les douleurs lombaires et radiculaires. (volet 1)
Il s’agit d’élaborer, de produire et de diffuser un matériel d’information complet (aide à la décision) présentant de manière équilibrée, aux patients souffrant de douleurs lombaires et/ou radiculaires, les risques et avantages de toutes les options thérapeutiques. Ce matériel doit être précis, approprié au public-cible et validé. (volet 2)

2. Élaborer un set d’indicateurs pour évaluer le degré d’implémentation des recommandations (volet 3).

Il y a donc deux parties qui concernent un total de trois volets. Il est possible d’être candidat pour un, deux ou trois volets.

Pour répondre à cet appel, il faut se fonder sur le guide de pratique clinique et l’itinéraire de soins tels que publiés par le KCE en 2017.


Quand et comment postuler ?

La phase actuelle est un appel à candidatures pour lequel il n’est pas encore nécessaire de proposer une offre complète. Les candidats intéressés doivent manifester électroniquement au SPF leur intérêt à participer via ce lien au plus tard pour le 10 septembre 2018 à 16h. Les candidats qui répondent aux critères exigés pourront être sélectionnés et recevront alors le cahier de charges précis à remplir.

Vous trouverez plus d'informations concernant la procédure de candidature via ce lien (voir les documents PDF en version FR au bas de la page d’accueil).

 

 


 

Formation 2019 - courte et validante « Éducation thérapeutique du Patient »

Public
Cette formation s’adresse aux professionnels de santé et du social
20 participants maximum.

Coût
750€

Lieu
CRÉAGORA - Rue de Fernelmont 40-42, 5020 CHAMPION

Contact
Marie-Madeleine Leurquin
Centre d'Éducation du Patient asbl
Rue de Fernelmont 40
5020 CHAMPION
+32 (0)81 354 040 

Inscriptions
Les inscriptions se font via un formulaire en ligne

Plus d'infos
https://www.educationdupatient.be/index.php/formations/formation-cep-ipcem-de-6-jours 

 


Trois reportages qui illustrent le combat quotidien de l'AVIQ pour adapter les maisons de repos wallonnes aux besoins des aînés. 

> Alzheimer, une maladie difficile à accepter: témoignages à La Résidence La Kan à Aubel
> Zoothérapie : les bienfaits des animaux en maison de repos
> Résidences-services : le bien-être en appartement



24 avril 2018 : Matinée de sensibilisation à l’approche Montessori

Choisir ses vêtements, mettre la table, manger seul ou encore faire de l’humour quand on présente des troubles cognitifs ou un diagnostic de maladie de type Alzheimer ou apparentés, c’est possible !

En Wallonie, des maisons de repos et de soins ont adopté l’approche Montessori. Il s’agit de réapprendre aux personnes atteintes de troubles cognitifs les gestes du quotidien. Donner à nouveau aux résidents un sentiment de contrôle sur leur vie, un lien d’appartenance à la communauté et un sentiment d’utilité : l’envie de se lever le matin.

Initialement développée pour les enfants, cette approche éducative - du nom de la pédagogue et médecin italien Maria Montessori - a été adaptée dans les années 90 aux personnes âgées atteintes de troubles cognitifs. Son slogan : « Aidez-moi à faire seul ». Les professionnels sont invités à repenser leur représentation de l’aide et à travailler avec pour priorité la personne et ses capacités préservées.

Ce 24 avril, l’AViQ organise une matinée de sensibilisation à l’approche Montessori. 

> Plus d'infos (programme, inscriptions, lieu, ...) 



Le 5e numéro de « C’est l’AViQ » est sorti...

Photo de la couverture

Au sommaire de ce cinquième numéro, un dossier sur des initiatives innovantes en MR/MRS, les services de santé mentale, le dépistage du cancer colorectal et les agents proxidem. Mais aussi les questions fréquemment posées aux numéros gratuits Seniors et Handicap, la présentation de sites internet utiles, un agenda des salons et des évènements et une sélection d'ouvrages disponibles dans notre centre de documentation…

"C'est l'AViQ", c'est VOTRE magazine ! Alors n’hésitez pas à adresser vos suggestions ou demandes d'abonnements en précisant votre adresse postale (c’est gratuit) à l'adresse cestlaviq@aviq.be.

Télécharger le "C'est l'AVIQ" n°5


28 février : Journée internationale des Maladies Rares

Lancement du Prix Generet pour la recherche sur les maladies rares

La Journée internationale des Maladies Rares est l’occasion d’attirer l’attention sur une réalité : au sein de l’Union européenne, environ 30 millions de patients vivent avec l’une des 7.000 maladies rares connues – des maladies qui touchent moins d’une personne sur 2.000.

Les maladies rares font encore l’objet d’une grande ignorance. En raison de ce manque de connaissances, il est fréquent que le bon diagnostic ne soit pas établi (à temps). Dans beaucoup de cas, il n’existe pas de traitement adéquat ou bien les patients ne parviennent pas à y avoir accès. Sans compter le peu de recherches scientifiques sur les maladies rares. Ces dernières années, la Fondation Roi Baudouin est devenue un acteur clé dans ce domaine. Elle a assuré la préparation du Plan belge pour les Maladies rares et gère désormais dix Fonds orientés sur la recherche sur une maladie rare bien précise.

À toutes ces initiatives s’ajoute désormais aussi le Fonds Generet, qui met des moyens substantiels à la disposition de la recherche : toutes les maladies rares peuvent être prises en compte. Le Fonds a l’ambition de faire de la Belgique un pôle international de la recherche sur les maladies rares. Il décernera dans ce but un Prix annuel de 500.000 euros à un chercheur de pointe, un montant qui pourra encore être doublé après un bon rapport d’avancement intermédiaire.

Plus de 4 millions d’euros de soutien à la recherche

Lors de la Journée internationale des Maladies Rares, la Fondation Roi Baudouin mettra à l’honneur tous les chercheurs qui se sont vus attribuer en 2017 un soutien de l’un des Fonds consacrés à la recherche médicale. Cette cérémonie annuelle, en présence de la Princesse Astrid, est aussi l’occasion pour les chercheurs et philanthropes de se rencontrer. En 2017, 34 Fonds ont alloué ensemble plus de 4 millions d’euros d’aide à la recherche. Les chercheurs se retrouveront pour la remise des prix au Palais des Colonies, à Tervuren.

 


 

L’enquête de santé 2018 sur la ligne de départ !

La grande enquête sur la santé et les modes de vie des Belges démarre dès ce mois de janvier 2018 et se poursuivra durant toute l’année dans les trois Régions du pays.

Tous les cinq ans depuis 1997, l’Institut Scientifique de Santé Publique (ISP) et StatBel (Statistics Belgium) organisent cette vaste enquête pour étudier les évolutions en matière de santé et repérer les besoins spécifiques de la population sur le plan des soins et de la prévention. De par son étendue, les données collectées par cette enquête offrent aux autorités des repères essentiels pour développer une politique de santé proche des citoyens et des problèmes qui les affectent.
> En savoir plus sur l'enquête de santé 2018

 


 

Appel à candidature pour le COMSMEA

Le 20 novembre 2017, la conférence interministérielle Santé publique (CIM) a approuvé la relance du Comité pour la nouvelle politique de santé mentale pour enfants et adolescents (COMSMEA).

Les lignes directrices de la nouvelle politique sont décrites dans le Guide vers une nouvelle politique de santé mentale pour enfants et adolescents et sont implémentées par les réseaux provinciaux.

La mission du COMSMEA consistera à suivre cette implémentation, à l’évaluer et à élaborer des propositions d'optimalisation qui seront soumises à la CIM Santé publique. En outre, le COMSMEA veut offrir un forum de consultation entre experts, acteurs de terrain, organisations coordinatrices et collaborateurs politique. L'attention nécessaire sera accordée à la mise en harmonisation avec l'organe de concertation pour adultes et d’autres structures existantes qui réalisent des activités de stratégie politiques, des activités exécutives et consultatives.

Le COMSMEA sera composé d’une assemblée générale et de groupes de travail. L'assemblée générale sera composée de membres effectifs et de suppléants. Elle sera basée sur les programmes développés par les réseaux, complété d’une représentation des enfants, adolescents et de leur entourage, ainsi que des personnes remplissant la fonction de coordination du réseau. Le groupe de travail intecabinets taskforce soins en santé mentale participera également aux assemblées générales.

Les personnes intéressées peuvent faire partie de l'assemblée générale à condition de disposer d’une expertise spécifique concernant l'un des programmes suivants:
- soins de crise
- soins de longue durée
- consultation et liaison intersectorielle
- détection et intervention précoces
- soutien à l’intégration et à l’inclusion axé sur le rétablissement

ou qu’ils puissent agir en tant que représentant des:
- enfants et adolescents présentant des problèmes psychiques ou psychiatriques et leur entourage
- personnes remplissant la fonction de coordination

Si vous désirez poser votre candidature, vous devez soumettre un document Word à jo.holsbeek@gezondheid.belgie.be au plus tard le 15 février 2018. Le document se compose de maximum deux pages avec les informations suivantes :
- votre prénom, nom, adresse (rue, numéro, code postal, ville), adresse mail, portable ou numéro de téléphone, date de naissance (jj-mm-aaaa)
- votre formation: un bref résumé des diplômes et certificats obtenus 
- nom et coordonnées de votre (vos) employeur(s) actuel(s)
- votre fonction actuelle chez cet employeur
- nom et coordonnées de votre employeur précédent
- votre fonction chez cet employeur à ce moment-là
- pour quel programme ou représentation postulez-vous ?
- votre motivation à participer aux activités du COMSMEA

Seules les candidatures qui répondent à ces exigences seront prises en considération. La CIM fera une sélection parmi les demandes valables de trois membres effectifs et trois membres suppléants pour chaque programme et pour les enfants, adolescents et leur entourage ainsi que pour les personnes qui complètent la coordination de réseau.

Guide vers une nouvelle politique de santé mentale pour enfants et adolescents




Les Reintegration Awards arrivent à grands pas !

Il s’agit d’un événement qui met à l’honneur chaque année des initiatives visant la réintégration des personnes souffrant de maladie mentale et la déstigmatisation de la maladie. Les meilleurs projets francophones sont récompensés par un soutien financier. Dès à présent et jusqu’au 17 janvier, tout un chacun peut voter pour son projet favori via le site http://www.cresam.be/spip.php?page=article&id_article=1193. 

La cérémonie de remise des Awards se tiendra le vendredi 19 janvier à Namur, au CAP Nord – SPW. Elle est ouverte à tous. Ce sera l’occasion de présenter les 20 projets candidats, d’échanger avec d’autres et de découvrir qui décrochera les Awards de l’édition 2017.
 



La grippe : protégez-vous !

La grippe, maladie virale des voies respiratoires également appelée Influenza, dure habituellement entre 3 et 7 jours et se caractérise par des frissons, des malaises, de la fièvre, de la fatigue. Les antibiotiques sont inefficaces face à ce virus. Si elle est bénigne dans la plupart des cas, la grippe peut cependant entrainer des complications graves chez des personnes à risque (femmes enceintes, malades chroniques, enfants sous traitement long court d’aspirine, plus de 65 ans et collectivités). Il est donc important de se protéger et d’adopter les bons réflexes pour éviter la contagion !

La grippe se propage lorsque la personne atteinte du virus tousse ou éternue ou encore via sa salive. Ses mains peuvent transmettre le virus tout comme des objets contaminés (poignées de porte, rampe d’escalier…). Le lavage des mains fréquent est un bon moyen de limiter la propagation, comme le réflexe d’éternuer dans son coude ou dans un mouchoir ensuite directement jeté dans une poubelle. Une personne est contagieuse un jour avant l’apparition des symptômes et de 5 à 10 jours après (voire un peu plus longtemps si c’est un enfant).

La meilleure prévention est la vaccination ! Fortement recommandée pour les personnes à risque et pour le personnel de la santé, elle est réalisée entre la mi-octobre et la mi-novembre chaque année car les virus circulants changent : le vaccin est donc adapté annuellement. La vaccination est efficace dans +/- 80 % des cas. Les personnes vaccinées peuvent présenter une grippe mais elle sera généralement atténuée. 

> Visionner la vidéo signé (langage des signes) "La grippe : protégez-vous !"

 


Donner de la vie à l'âge. Des coups de pouce par des seniors, pour des seniors

0800/17.500 - Un numéro Gratuit unique en wallonie, mettant en relation des seniors prêts à donner des coups de pouce et des seniors souhaitant un coup de pouce !

A l’heure de la soixantaine, il arrive de ne plus pouvoir assumer certaines tâches du quotidien. L’isolement peut aussi parfois peser sur les épaules de celui qui ne peut compter sur l’aide de proches ou de voisins. Et le vieillissement de la population risque fort d’accentuer le problème.

Depuis ce 2 octobre, un coup de téléphone au 0800/17.500 peut cependant permettre de retrouver le sourire et de recevoir l’aide espérée.

En effet, à l’occasion de la journée internationale de la personne âgée, l’ASBL Senoah a lancé son action Donner de la vie à l’âge. C’est en fait un réseau de volontaires lancé par et pour des seniors. Le terme approprié dans ce cas-ci est “seniors coups de pouce”.

“L’objectif de ce réseau et dispositif est de répondre, grâce à l’implication de seniors, à des demandes concrètes de coups de pouce formulées par des seniors en Wallonie. Ces coups de pouce peuvent être divers et variés. Ils sont à la portée de tout un chacun: ouvrir les volets, déblayer la neige, covoiturer pour une course, partager un café, etc.”, explique l’ASBL.

Senoah est basée à Namur mais son rayon d’action couvre toute la Wallonie. Et son but n’est pas de courtcircuiter les initiatives locales déjà mises en place en la matière.

L’ASBL Senoah, accessible par téléphone du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h30 pour obtenir un coup de pouce, se veut être un maillon complémentaire à la solidarité envers les aînés.


Du 2 au 8 octobre : Semaine des Aidants Proches

Cette année, la 4ème édition de la Semaine des Aidants Proches se déroulera du 2 au 8 octobre 2017. Durant cette semaine, les associations et services participants proposeront des activités à destination des aidants proches. Ces activités se dérouleront sur tout le territoire de la Wallonie.

> En savoir plus sur la Semaine des Aidants Proches


Semaine de la santé mentale 2017

La semaine de la santé mentale 2017  se déroulera du 9 au 13 octobre et portera sur la thématique « Des laissés pour compte ? A la rencontre des personnes les plus fragilisées ». L’objectif sera de mettre en lumière les difficultés rencontrées, d’identifier les failles dans l’organisation de l’offre de soins, de questionner les pratiques, de réfléchir aux publics prioritaires, aux articulations entre secteurs… Il s’agira aussi de repérer les initiatives porteuses. Nous nous intéresserons plus spécifiquement aux sous-thématiques suivantes : grande précarité, assuétudes, suivi des patients sous statut « interné », jeunes adultes (18-25 ans), double diagnostic et grand âge.

Au programme :
- un colloque le jeudi 12 octobre, au Palais des Congrès à Namur
- Des initiatives locales les lundi 9 et mardi 10 octobre partout en Wallonie
- Des initiatives en matière de santé mentale dans le cadre de la Journée mondiale de la santé mentale, tout au long de la semaine.

Les informations sont également disponibles sur le site CRéSaM - Centre de Référence en Santé Mentale

 


Rapport d'activités 2016 de l'AVIQ

Ce rapport 2016 présente l’ensemble des activités et des défis réalisés par l’Agence dans sa dernière année de fonctionnement sous le nom AVIQ.

La 6ème réforme de l’État a opéré le transfert de nombreuses compétences en matièrede Santé et d’Action sociale aux Communautés et Régions, marquant ainsi un tournant majeur dans la gestion des mécanismes de protection sociale de notre pays.

Consciente de cet enjeu primordial pour la population, la Wallonie a tout mis en oeuvre pour créer un organisme d’intérêt public (l'AVIQ) autonome gérant les compétences de la santé, du bien-être, de l’accompagnement des personnes âgées, du handicap et des allocations familiales.

Télécharger le rapport d'activités 2016


Le 3e numéro de « C’est l’AViQ » est sorti...

Au sommaire de ce troisième numéro, un dossier sur le réseau qui se mobilise pour des jeunes "incasables", sur la sensibilisation au handicap, sur le Réseau Santé wallon et les réseaux d'aide et de soins spécialisés en assuétudes. Mais aussi les questions fréquemment posées aux numéros gratuits Seniors et Handicap, la présentation de sites internet utiles, un agenda des salons et des évènements et une sélection d'ouvrages disponibles dans notre centre de documentation…

"C'est l'AViQ", c'est VOTRE magazine ! Alors n’hésitez pas à adresser vos suggestions ou demandes d'abonnements en précisant votre adresse postale (c’est gratuit) à l'adresse cestlaviq@aviq.be.

> Télécharger le "C'est l'AVIQ" n°3


Un premier contrat de gestion pour l’AVIQ


Le ministre Maxime Prévot a signé vendredi à Charleroi le premier contrat de gestion de l’AVIQ. Passé entre le Gouvernement wallon et l’AViQ, ce contrat a pour but de fixer les objectifs et les priorités de l’Agence pour les cinq prochaines années. Années qui verront la poursuite des missions actuelles, la mise en place de réformes fondamentales mais aussi l’accueil de compétences jusqu’ici gérées par d’autres niveaux de pouvoir.

L’AVIQ s’engage, au travers de son contrat de gestion, à poursuivre ses efforts pour offrir un service de qualité à tous les wallons, à chaque étape de leur vie en répondant aux grands enjeux actuels.

> Voir le communiqué de presse
> Voir le contrat de gestion



Centre d'expertise pour la rage en Belgique : circulaire relative à la prophylaxie post-exposition (PPE) contre la rage

À dater du 3 juillet 2017, l'Institut de Médecine tropicale d'Anvers (IMT) deviendra le centre d'expertise pour la rage en Belgique et sera compétent pour la prophylaxie post-exposition (PPE) contre la rage chez les patients susceptibles d'y avoir été exposés. 

Circulaire relative à la prophylaxie post-exposition (PPE) contre la rage

Vue microscopique du virus de la rage


Lancement du plan d’action "forte chaleur et pic d’ozone"


La belle saison arrive...et avec elle, des changements importants de température (canicules) et de la qualité de l'air (concentration d'ozone) possibles !

L’AViQ met en place des actions de vigilance. 

Retrouvez les infos utiles pour éviter les risques et pour les professionnels, les recommandations en suivant ce lien...


 

Conférence anniversaire "15 ans de soins Psychiatriques a Domicile"

Le 18 mai dès 8h30, le SPAD de Tournai Bien Chez Soi vous invite à l'occasion de son 15ème anniversaire.
Réservation obligatoire avant le 10 mai.

Affiche des 15 ans du SPAD de Tournai

 

 


Semaine européenne de la vaccination 2017

Affiche de la semaine européenne de la vaccination

La vaccination ? Elle est importante à tous les âges de la vie ! Retour sur l’épidémie de rougeole !

À la mi-avril, 288 cas de rougeole avaient été enregistrés par la Cellule de surveillance des maladies infectieuses de l’AVIQ. Soit dix fois plus qu’en 2016 ! Particulièrement touchés, les jeunes enfants qui représentent un cas sur cinq. La majorité des patients étaient non vaccinés. L’hospitalisation s’est avérée nécessaire dans un tiers des cas pour cause de complications telles que pneumonies, hépatites ou encore déshydratation. Plusieurs dizaines de professionnels ont aussi été touchés par la maladie, car ils n’étaient pas en ordre de vaccination ! 

Pour la semaine de la vaccination, l’AViQ s’associe à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et rappelle que cette démarche est importante à tous les âges de la vie et permet de combattre et d’éliminer des maladies infectieuses potentiellement mortelles. On estime que plus de 2 à 3 millions de décès par an peuvent ainsi être évités.

Parlez-en à vos patients et usagers !  
Plus d'infos sur le site de l'OMS


Circulaire relative à la Nouvelle politique de Santé mentale pour les enfants et les adolescents

La Nouvelle politique de santé mentale pour les enfants et les adolescents veut développer le travail en réseau pour apporter une réponse personnalisée et efficiente aux enfants et aux adolescents qui présentent des troubles psychiques, et qui sont parfois aussi en situation de précarité psycho-sociale ou de handicap, car leur fragilité les expose davantage à vivre des situations mettant en danger leur santé et leur intégrité.

Les autorités s’inscrivent dans la démarche et incitent les acteurs à s’y engager, tout en restant conscientes qu’il faut poursuivre l’adéquation de l’offre aux besoins.

La circulaire en annexe résulte de la coopération entre les cabinets du Ministre de l’Aide à la Jeunesse, Rachid Madrane, et du Ministre de la Santé, Maxime Prévot, ainsi que des administrations de l’Aide à la Jeunesse et de l’AViQ, réunis au sein d’une ‘Plate-forme francophone en matière de santé mentale’ avec leurs homologues des entités communautaires francophones, dont l’enseignement et l’ONE.



Appel à candidature : le SPF Santé publique et l’INAMI recherchent 120 candidats médecins-généralistes.

Les médecins généralistes reçoivent un soutien dans 20 langues différentes.

 Le SPF Santé publique et l’INAMI recherchent 120 candidats médecins généralistes. Vous pouvez vous inscrire jusqu’au 3 avril via le site du SPF Santé publique.

 120 médecins généralistes pourront bientôt participer à un projet-pilote qui permettra de faire appel, via vidéo conférence, à des médiateurs interculturels.

Notre objectif :  aider les médecins à franchir les barrières culturelles ou de langue avec leurs patients d’origine étrangère. Cette application fonctionne déjà pour les hôpitaux. A présent, les médecins généralistes ont également la possibilité de tester cette assistance dans leur pratique. 

Pour en savoir plus: www.intercult.be

Personnes de contact pour ce projet : hans.verrept@gezondheid.belgie.be & isabelle.coune@sante.belgique.be


Enfin une écoute téléphonique 24 h/24 pour les victimes de violences conjugales

Ce nouveau service, rendu possible grâce au travail des professionnels de La Ligne Ecoute violences conjugales 0800/30 030 et des bénévoles de Télé Accueil, permet d’offrir en Wallonie et à Bruxelles une écoute en continu pour les personnes qui, à titre privé ou professionnel, directement ou indirectement, sont confrontées à des situations de violences entre partenaires.

En tant que professionnel de la santé, l’équipe spécialisée de la ligne Ecoute Violences Conjugales – 0800/30 030 – est à votre disposition pour vous apporter une meilleure compréhension des situations de violence entre partenaires dans lesquelles vous êtes amenés à intervenir. 

Divers outils sont également disponibles sur www.ecouteviolencesconjugales.be et en particulier le répertoire reprenant les services d’accompagnement des situations de violences conjugales pour les victimes, les auteurs ou leurs enfants.

Vous voulez contribuer à faire connaître le numéro de la Ligne Ecoute violence conjugales à vos patients ? Des affiches, dépliants et cartes de visites discrètes à glisser dans le portefeuille peuvent être placées dans votre salle d’attente. Contact : egalitedeschances.actionsociale@spw.wallonie.be

 


Les grands enjeux en santé

La qualité de la santé commence par chacun d'entre nous. Elle se poursuit avec une offre de services variée et accessible au sein de laquelle la communication et la coordination sont deux incontournables ! Explications par Alice Baudine, administratrice générale de l'AViQ dans un reportage de la Libre Belgique.

> Lire le reportage de la Libre Belgique

 

 


 

Le premier numéro de "C’est l’AViQ" est sorti...

Le voici, le nouveau du magazine de l'Agence pour une Vie de Qualité «C'est l'AViQ !»

Au sommaire de ce premier numéro, un dossier sur le salon "Soins et Santé", des rubriques sur les aidants proches, sur les maladies infectieuses, sur le don d'oragnes , sur une vie de qualité... à domicile. Mais aussi les questions fréquemment posées aux numéros gratuits Seniors et Handicap, la présentation de sites internet utiles, un agenda des salons et des évènements et une sélection d'ouvrages disponibles dans notre centre de documentation…

"C'est l'AViQ", c'est VOTRE magazine ! Alors n’hésitez pas à adresser vos suggestions ou demandes d'abonnements en précisant votre adresse postale (c’est gratuit) à l'adresse cestlaviq@aviq.be.

> Télécharger la revue "C'est l'AViQ !"

 


 

Recrudescence de rougeole: l’AViQ appelle à la vigilance

Depuis quelques semaines, le nombre de personnes souffrant de rougeole est en augmentation en Wallonie, notamment dans la région de Charleroi, de Jodoigne, de Namur et de Verviers. Plus de 70 cas ont été déclarés à la cellule de surveillance des maladies infectieuses de l’AViQ depuis le début de 2017 contre 7 à 8 cas d’habitude à la même période.

Que ce soit chez les adultes ou chez les enfants, l’épidémie touche tout le monde. La cause? Le retour d’une personne de Roumanie où sévit une importante épidémie.

La cellule de surveillance de maladies infectieuses de l’AVIQ suit de près le phénomène. Elle a déjà pu organiser une série d’actions concrètes comme des communiqués vers la médecine scolaire, l’ONE, les cercles de médecins généralistes, les services d’hygiène hospitalières et les professionnels spécialisés dans le suivi des maladies infectieuses.


La solution: la vaccination

L’Aviq préconise de vérifier soit s’il a déjà présenté une rougeole dans l’enfance soit son statut vaccinal. Deux doses de vaccin sont recommandées pour protéger les individus à vie contre la rougeole. Cette vaccination est recommandée à l’âge d’un an et à l’âge de 11/12 ans. Elle est offerte pour les enfants via le programme de vaccination de l’ONE (vaccins disponibles via les consultations ONE, la médecine scolaire, les médecins traitants ou encore les pédiatres). Pour les adultes non ou insuffisamment vaccinés, la vaccination peut également être réalisée auprès de son médecin traitant.


Complications

Certaines personnes sont plus à risque de développer des complications:
– les enfants de moins d’un an,
– les personnes immunodéprimées
– les femmes enceintes non protégées qui peuvent développer des troubles respiratoires et donner naissance de manière prématurée.
– les professionnels de santé, plus exposées aux malades

En cas de doute, si une personne tombe malade (fièvre, éruption sous forme de taches rouges, gros rhume, conjonctivite associée), il est capital de consulter immédiatement son médecin soit en lui demandant de passer à domicile soit en privilégiant une consultation sur rendez-vous pour éviter de contaminer d’autres personnes. L’Aviq conseille aussi d’éviter les salles d’attente des hôpitaux.


Une maladie à déclaration obligatoire

La rougeole est une maladie à déclaration obligatoire. Tout cas suspect doit être impérativement déclaré par le médecin à la cellule de surveillance des maladies infectieuses de l’AViQ afin que celle-ci puisse coordonner les mesures de prévention rapidement. 

 

Télécharger les communiqués de presse :

> L’épidémie de rougeole est toujours en phase ascendante [09.03.2017]
Recrudescence des cas de rougeole : l’AViQ surveille et appelle la population à la vigilance ! [24.02.2017]
 


 

Namur Expo : salon Soins & Santé 2017

Ce rendez-vous du secteur offre la possibilité de découvrir de nombreuses nouveautés, de se rencontrer, de s’informer… Mais aussi de se former, pour avancer toujours plus loin dans la qualité des soins et de l’accompagnement !

L’AViQ, qui sera présente via un stand pour répondre aux questions des professionnels, a organisé plus de la moitié de ces conférences avec de nombreux partenaires. Elle a veillé à diversifier les sujets afin de couvrir tous ces secteurs, et à présenter des projets de qualité, des réflexions d’avenir, des initiatives à soutenir.

Les personnes qui souhaiteraient un interprétariat en LS pour une ou plusieurs des conférences sont invitées à en faire la demande avant le 24 février.

> Site internet du salon
> Lien pour l'inscription obligatoire et gratuite
> Programme des conférences



« C’est l’AViQ » : le nouveau magazine de l’AViQ

« C’est l’AViQ » : le nouveau magazine de l’AViQLe voici, le nouveau du magazine de l'Agence pour une Vie de Qualité... « C'est l'AViQ ! » sortira ce 6 mars 2017. Que vous soyez un aîné, une personne en situation de handicap, un aidant proche, un professionnel de la santé… ce magazine trimestriel, au format papier, vous informera sur les domaines qui vous concernent directement :  l'Agence, ses services, ses agents mais aussi les services qu'elle agrée et les projets initiés par les secteurs du handicap, de la santé et de la famille.

Dans ce 1er numéro, vous y retrouverez, entre autres, un dossier accompagné de témoignages, les questions fréquemment posées aux numéros gratuits Seniors et Handicap, la présentation de sites internet utiles, un agenda des salons et des évènements organisés par l'AViQ, une sélection d'ouvrages disponibles dans notre centre de documentation…

"C'est l'AViQ", c'est VOTRE magazine ! Alors n’hésitez pas à adresser vos suggestions ou demandes d'abonnements en précisant votre adresse postale (c’est gratuit) à l'adresse cestlaviq@aviq.be.




Le 6ème numéro du Wallonie Santé est en ligne

Connaissez-vous le « Wallonie Santé » ?  Il s’agit d’une publication réalisée par l’Observatoire de la Santé qui donne un aperçu chiffré de la situation pour une thématique de santé choisie en Wallonie.

Le 6ème numéro du Wallonie Santé est consacré à la synthèse des différentes données actuellement disponibles en matière de santé mentale pour les adultes en Wallonie : le statut de santé (le mal-être psychologique, les troubles anxieux, la dépression, etc.), l’offre de services disponible et l’utilisation du système de soins (consommation d’antidépresseurs, profils des personnes qui consultent un psychothérapeute/ un psychiatre ou qui font appel à un service de santé mentale, les traitements pour un problème d’usage de drogues, etc.).

> Découvrir le 6ème numéro de Wallonie Santé.
 



Observatoires de la santé : les provinces wallonnes s’associent

Pour la première fois sur le territoire wallon, les Observatoires de la Santé des Provinces de Hainaut, Liège, Luxembourg et Namur ont signé un accord de coopération dans le but de consolider les liens entre les services provinciaux, de réaliser de nouvelles études interprovinciales et d’optimaliser l’utilisation des ressources disponibles pour atteindre l’objectif commun d’une bonne information sanitaire en Wallonie.

Les quatre Observatoires de la santé viennent de publier leur tableau de bord de la santé. Objectif ? Pour les citoyens, étudiants, professionnels, décideurs…avoir une meilleure connaissance de l'état de santé de la population des différentes provinces.

Les rapports pour l’année 2016 sont à présent disponibles et consultables sur le site de l’APW (Association des Provinces Wallonnes). 

> Accéder aux synthèse de tableau de bord / Quadriptyque 2016

.



Projet A-P/RESEAU-SERVICE : un réseau professionnel d’échanges franco-belge pour l’aide aux aidants 

Renforcer et pérenniser la mise en réseau et l'offre de services transfrontaliers à la population en matière sanitaire

Les aidants sont surexposés à des facteurs de stress, pouvant notamment les conduire à un épuisement personnel. A partir des dispositifs médico-sociaux déjà existants en Wallonie (services à domicile) et en région Hauts de France (22 plateformes de répit), le projet A-P/RESEAU-SERVICE a pour ambition de créer un réseau professionnel d’échanges franco-belge spécialisé dans l’aide aux aidants de personnes âgées en perte d’autonomie vivant à domicile, et d’offrir ainsi des services d’accompagnement de qualité aux aidants proches. 

Il s’agit de développer des programmes d’accompagnement prenant en compte  les réalités de vie des aidants et leur besoin de soutien psycho‐affectif afin de leur donner les capacités de choisir d’entrer dans une démarche d’aide. 

L’AViQ est chef de file de ce projet dans le cadre du projet Interreg, Le programme est co-piloté par l’ARS Hauts de France, le Conseil départemental du Nord et l’Université de Liège. La CARSAT Nord Picardie, l’université de Lille 3, France Alzheimer et des associations d’usagers belges sont associés au projet.

Plus d’infos :
- Présentation du projet A-P/RESEAU-SERVICE
- Site internet ARS Hauts de France 
.    



L'épidémie de grippe est officiellement déclarée

La grippe (ou influenza) est causée par un virus qui contamine le système respiratoire (nez, gorge, bronches et par¬fois les poumons). Elle se transmet d’individu à individu par contact direct ou indirect. L’infection peut durer plus d’une semaine et se limiter à quelques symptômes. Mais elle peut aussi engendrer des complications et parfois nécessiter une hospitalisation.
C’est une maladie virale : elle n’est donc pas traitée par des antibiotiques.
Les symptômes de la maladie sont : une forte fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête et un malaise général. D’autres symptômes possibles sont la fatigue, la toux, la congestion et l’irritation du nez, des yeux, de la gorge et des oreilles.
Les principaux groupes à risque sont les personnes âgées (de plus de 65 ans), les femmes enceintes et les malades chroniques.


Quelques conseils pour limiter la transmission : 

1. Lavez-vous les mains régulièrement !
En vous lavant les mains, vous vous protégez contre tout contact, direct et indirect, avec le virus de la grippe.
Par contact direct, on entend par exemple le fait de serrer la main à une personne infectée qui s’est touchée la bouche ou le nez ou qui, en toussant ou en éternuant, s’est couvert la bouche ou le nez avec la main.
Par contact indirect, il faut compren¬dre le fait de toucher par exemple une poignée de porte, un robinet ou un mouchoir usagé qui a été manipulé par une personne infectée.
Lavez-vous les mains notamment après avoir utilisé les transports communs ou après avoir été dans des lieux publics.

2. Couvrez-vous la bouche et le nez avec un mouchoir en papier lorsque vous éternuez
Les gouttelettes sont projetées sur une courte distance, de sorte que les personnes les plus susceptibles d’être infec¬tées sont celles situées à proximité (moins d’un mètre) de personnes infectées qui toussent ou éternuent sans se couvrir la bouche ou le nez.

3. Débarrassez-vous de vos mouchoirs usagés directement et correctement
Le virus de la grippe peut survivre temporairement hors de l’organisme. Il peut donc aussi être transmis par des objets inanimés récemment contaminés tels que des mouchoirs. Il est donc important de toujours jeter les mouchoirs utilisés dans une poubelle (si possible avec couvercle). 

4. En l’absence de mouchoir, éternuez dans votre manche !
Si vous n’avez pas de mouchoir, il est préférable d’éternuer dans votre manche plutôt que dans votre main ! Cela aidera à éviter la propagation du virus. 

5. Si vous êtes malade, restez à la maison
La personne contaminée est la plus contagieuse dès l’apparition des premiers symptômes. Il est donc conseillé de rester à la maison. Si votre état empire, prenez contact avec votre médecin.

 



Recommandations aux patients : « le rôle de la vitamine D et du calcium dans la prévention de l’ostéoporose et des fractures »

Les suppléments de vitamine D et de calcium sont-ils utiles pour diminuer les risques d’ostéoporose et de fracture osseuse ? Le Service des soins de santé de l’INAMI, en collaboration avec l’Association des Consommateurs Test-achats, émet les recommandations scientifiques en la matière directement aux patients au travers d’un nouveau dépliant d’informations sur cette question.

> Vidéo de présentation
> Dépliant d’information
> En savoir plus
 



Colloque : "Quel rôle doit jouer la Promotion de la Santé pour une meilleure qualité de vie des aînés ?"

Image de l'événement

Le CLPS (Centre local de promotion de la santé) de Charleroi-Thuin vous convie ce 13 décembre dès 8h30 à une journée de réflexion autour de nos aînés et de leur qualité de vie. La journée se déroulera au CEME (Charleroi espace meeting européen) de Dampremy.

Intéressé(e) ? En savoir plus sur le programme et l'inscription

 


 

I SAID : Promouvoir la santé, l’autodétermination et l’autonomie des personnes avec une déficience intellectuelle

Logo I Said

Inscrit dans le cadre de la promotion de la santé des personnes avec une déficience intellectuelle (DI), le projet I SAID « Interregional platform for Innovation in Self-determination, Autonomy and Inclusion in people with Disability » vise à favoriser la capacité d’autodétermination de ces personnes et améliorer leur accompagnement. L’AViQ participe à ce projet qui relève d’une collaboration transfrontalière entre la Région Hauts-de-France et la Wallonie.

Les défis et actions du projet seront présentée lors de la conférence lancement ce 9 décembre à Lille. L’initiative s’adresse aux accompagnants professionnels des secteurs sanitaire et médico-social, aux acteurs de la communauté scientifique, aux familles et à l’entourage des personnes en situation de DI.

En savoir plus: Présentation en ligne du projet I SAID





Enquête sur les soins palliatifs de première ligne

Est-ce que vous pensez qu’il est important de soutenir les soins palliatifs (encore) plus qu’aujourd’hui? Voulez-vous partager vos idées sur ce thème par voie anonyme ? 

En 2013, le groupe de recherche "Pro-Spinoza" en soins palliatifs a reçu, de la part de l’INAMI, la mission de rechercher les moyens de mieux soutenir les soins palliatifs à partir de la première ligne. Le but était de permettre à tous les patients de pouvoir exprimer et vivre leurs souhaits concernant la fin de vie.

Lors du déroulement de cette étude, ils ont identifié certaines difficultés, voir problèmes pour les patients, les aidants proches et les professionnels de santé, à pouvoir recevoir et délivrer des soins de santé de qualité idéale. Ils ont quelques idées concernant les solutions à apporter mais aimeraient connaître ce qu’en pense un public plus large en demandant de répondre à une enquête en ligne.

Remplir le questionnaire vous prendra maximum une demi-heure de votre temps. Vous pouvez le remplir jusqu’au 15 novembre.

Lien vers l'enquête : https://uantwerpen.eu.qualtrics.com/jfe/form/SV_9M2yWGwEWFKLTAp

Merci de votre collaboration !

 

 


 

 

L’AViQ connaît pour le moment une nouvelle étape cruciale : le rassemblement de tous ses collaborateurs à Charleroi, capitale sociale de la Wallonie.

Le déménagement des collaborateurs de la branche « Bien-être et santé » est en cours. Ils restent joignables par mail et gsm et seront de nouveau accessibles via leurs postes de téléphone fixe dès le 4 octobre.

Pour toute question urgente, vous pouvez également envoyer un mail à sante@aviq.be.

Merci pour votre compréhension !

 

 


 

 

Transfert des compétences Santé au 01/01/2016

A la suite de la 6e réforme de l'État, au 01.01.2016, un nouvel organisme d'intérêt public (OIP) gérant les compétences de la santé, du bien-être, de l'accompagnement et des soins des personnes âgées, du handicap et des allocations familiales verra le jour en Wallonie et portera le nom d'AViQ : Agence pour une vie de qualité.

L'AVIQ sera le nouvel interlocuteur et succèdera dès lors à la DGO5-Bien-être et Santé. La DGO5 conservant les matières de l’Action sociale et des Pouvoirs locaux.

En savoir plus sur la création de l'AVIQ, l'Agence pour une Vie de Qualité.

De plus amples informations sur le transfert de ces matières « Santé » seront disponibles à partir du 01.01.2016 sur le portail socialsante.wallonie.be ainsi que sur l’interface www.aviq.be (En construction).

Retrouvez toutes les informations relatives aux compétences transférées qui relèvent de la responsabiltié de l’AVIQ dans l’attente de la construction du nouveau site de l’Agence pour une Vie de Qualité.

Cette partie évoluera en fonction des actualités et des besoins de manière à vous communiquer les informations nécessaires à la gestion des compétences transférées.

En savoir plus sur le transfert des compétences et les matières transférées

 

Nous contacter

AViQ
Agence pour une Vie de Qualité
Rue de la Rivelaine, 11-21
6061 Charleroi
Tél : 071/33.77.11
E-mail : info@aviq.be