Visiter le portail aviq.be Portail SANTE

Taille du texte:

Focus: Evénements

Lancement du plan d’action "forte chaleur et pic d’ozone"


La belle saison arrive...et avec elle, des changements importants de température (canicules) et de la qualité de l'air (concentration d'ozone) possibles !

L’AViQ met en place des actions de vigilance. 

Retrouvez les infos utiles pour éviter les risques et pour les professionnels, les recommandations en suivant ce lien...

 



Conférence anniversaire "15 ans de soins Psychiatriques a Domicile"

Le 18 mai dès 8h30, le SPAD de Tournai Bien Chez Soi vous invite à l'occasion de son 15ème anniversaire.
Réservation obligatoire avant le 10 mai.

Affiche des 15 ans du SPAD de Tournai

 

 


Semaine européenne de la vaccination 2017

Affiche de la semaine européenne de la vaccination

La vaccination ? Elle est importante à tous les âges de la vie ! Retour sur l’épidémie de rougeole !

À la mi-avril, 288 cas de rougeole avaient été enregistrés par la Cellule de surveillance des maladies infectieuses de l’AVIQ. Soit dix fois plus qu’en 2016 ! Particulièrement touchés, les jeunes enfants qui représentent un cas sur cinq. La majorité des patients étaient non vaccinés. L’hospitalisation s’est avérée nécessaire dans un tiers des cas pour cause de complications telles que pneumonies, hépatites ou encore déshydratation. Plusieurs dizaines de professionnels ont aussi été touchés par la maladie, car ils n’étaient pas en ordre de vaccination ! 

Pour la semaine de la vaccination, l’AViQ s’associe à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et rappelle que cette démarche est importante à tous les âges de la vie et permet de combattre et d’éliminer des maladies infectieuses potentiellement mortelles. On estime que plus de 2 à 3 millions de décès par an peuvent ainsi être évités.

Parlez-en à vos patients et usagers !  
Plus d'infos sur le site de l'OMS


Circulaire relative à la Nouvelle politique de Santé mentale pour les enfants et les adolescents

La Nouvelle politique de santé mentale pour les enfants et les adolescents veut développer le travail en réseau pour apporter une réponse personnalisée et efficiente aux enfants et aux adolescents qui présentent des troubles psychiques, et qui sont parfois aussi en situation de précarité psycho-sociale ou de handicap, car leur fragilité les expose davantage à vivre des situations mettant en danger leur santé et leur intégrité.

Les autorités s’inscrivent dans la démarche et incitent les acteurs à s’y engager, tout en restant conscientes qu’il faut poursuivre l’adéquation de l’offre aux besoins.

La circulaire en annexe résulte de la coopération entre les cabinets du Ministre de l’Aide à la Jeunesse, Rachid Madrane, et du Ministre de la Santé, Maxime Prévot, ainsi que des administrations de l’Aide à la Jeunesse et de l’AViQ, réunis au sein d’une ‘Plate-forme francophone en matière de santé mentale’ avec leurs homologues des entités communautaires francophones, dont l’enseignement et l’ONE.



Appel à candidature : le SPF Santé publique et l’INAMI recherchent 120 candidats médecins-généralistes.

Les médecins généralistes reçoivent un soutien dans 20 langues différentes.

 Le SPF Santé publique et l’INAMI recherchent 120 candidats médecins généralistes. Vous pouvez vous inscrire jusqu’au 3 avril via le site du SPF Santé publique.

 120 médecins généralistes pourront bientôt participer à un projet-pilote qui permettra de faire appel, via vidéo conférence, à des médiateurs interculturels.

Notre objectif :  aider les médecins à franchir les barrières culturelles ou de langue avec leurs patients d’origine étrangère. Cette application fonctionne déjà pour les hôpitaux. A présent, les médecins généralistes ont également la possibilité de tester cette assistance dans leur pratique. 

Pour en savoir plus: www.intercult.be

Personnes de contact pour ce projet : hans.verrept@gezondheid.belgie.be & isabelle.coune@sante.belgique.be


Enfin une écoute téléphonique 24 h/24 pour les victimes de violences conjugales

Ce nouveau service, rendu possible grâce au travail des professionnels de La Ligne Ecoute violences conjugales 0800/30 030 et des bénévoles de Télé Accueil, permet d’offrir en Wallonie et à Bruxelles une écoute en continu pour les personnes qui, à titre privé ou professionnel, directement ou indirectement, sont confrontées à des situations de violences entre partenaires.

En tant que professionnel de la santé, l’équipe spécialisée de la ligne Ecoute Violences Conjugales – 0800/30 030 – est à votre disposition pour vous apporter une meilleure compréhension des situations de violence entre partenaires dans lesquelles vous êtes amenés à intervenir. 

Divers outils sont également disponibles sur www.ecouteviolencesconjugales.be et en particulier le répertoire reprenant les services d’accompagnement des situations de violences conjugales pour les victimes, les auteurs ou leurs enfants.

Vous voulez contribuer à faire connaître le numéro de la Ligne Ecoute violence conjugales à vos patients ? Des affiches, dépliants et cartes de visites discrètes à glisser dans le portefeuille peuvent être placées dans votre salle d’attente. Contact : egalitedeschances.actionsociale@spw.wallonie.be

 


Les grands enjeux en santé

La qualité de la santé commence par chacun d'entre nous. Elle se poursuit avec une offre de services variée et accessible au sein de laquelle la communication et la coordination sont deux incontournables ! Explications par Alice Baudine, administratrice générale de l'AViQ dans un reportage de la Libre Belgique.

> Lire le reportage de la Libre Belgique

 

 


 

Le premier numéro de "C’est l’AViQ" est sorti...

Le voici, le nouveau du magazine de l'Agence pour une Vie de Qualité «C'est l'AViQ !»

Au sommaire de ce premier numéro, un dossier sur le salon "Soins et Santé", des rubriques sur les aidants proches, sur les maladies infectieuses, sur le don d'oragnes , sur une vie de qualité... à domicile. Mais aussi les questions fréquemment posées aux numéros gratuits Seniors et Handicap, la présentation de sites internet utiles, un agenda des salons et des évènements et une sélection d'ouvrages disponibles dans notre centre de documentation…

"C'est l'AViQ", c'est VOTRE magazine ! Alors n’hésitez pas à adresser vos suggestions ou demandes d'abonnements en précisant votre adresse postale (c’est gratuit) à l'adresse cestlaviq@aviq.be.

> Télécharger la revue "C'est l'AViQ !"

 


 

Recrudescence de rougeole: l’AViQ appelle à la vigilance

Depuis quelques semaines, le nombre de personnes souffrant de rougeole est en augmentation en Wallonie, notamment dans la région de Charleroi, de Jodoigne, de Namur et de Verviers. Plus de 70 cas ont été déclarés à la cellule de surveillance des maladies infectieuses de l’AViQ depuis le début de 2017 contre 7 à 8 cas d’habitude à la même période.

Que ce soit chez les adultes ou chez les enfants, l’épidémie touche tout le monde. La cause? Le retour d’une personne de Roumanie où sévit une importante épidémie.

La cellule de surveillance de maladies infectieuses de l’AVIQ suit de près le phénomène. Elle a déjà pu organiser une série d’actions concrètes comme des communiqués vers la médecine scolaire, l’ONE, les cercles de médecins généralistes, les services d’hygiène hospitalières et les professionnels spécialisés dans le suivi des maladies infectieuses.


La solution: la vaccination

L’Aviq préconise de vérifier soit s’il a déjà présenté une rougeole dans l’enfance soit son statut vaccinal. Deux doses de vaccin sont recommandées pour protéger les individus à vie contre la rougeole. Cette vaccination est recommandée à l’âge d’un an et à l’âge de 11/12 ans. Elle est offerte pour les enfants via le programme de vaccination de l’ONE (vaccins disponibles via les consultations ONE, la médecine scolaire, les médecins traitants ou encore les pédiatres). Pour les adultes non ou insuffisamment vaccinés, la vaccination peut également être réalisée auprès de son médecin traitant.


Complications

Certaines personnes sont plus à risque de développer des complications:
– les enfants de moins d’un an,
– les personnes immunodéprimées
– les femmes enceintes non protégées qui peuvent développer des troubles respiratoires et donner naissance de manière prématurée.
– les professionnels de santé, plus exposées aux malades

En cas de doute, si une personne tombe malade (fièvre, éruption sous forme de taches rouges, gros rhume, conjonctivite associée), il est capital de consulter immédiatement son médecin soit en lui demandant de passer à domicile soit en privilégiant une consultation sur rendez-vous pour éviter de contaminer d’autres personnes. L’Aviq conseille aussi d’éviter les salles d’attente des hôpitaux.


Une maladie à déclaration obligatoire

La rougeole est une maladie à déclaration obligatoire. Tout cas suspect doit être impérativement déclaré par le médecin à la cellule de surveillance des maladies infectieuses de l’AViQ afin que celle-ci puisse coordonner les mesures de prévention rapidement. 

 

Télécharger les communiqués de presse :

> L’épidémie de rougeole est toujours en phase ascendante [09.03.2017]
Recrudescence des cas de rougeole : l’AViQ surveille et appelle la population à la vigilance ! [24.02.2017]
 


 

Namur Expo : salon Soins & Santé 2017

Ce rendez-vous du secteur offre la possibilité de découvrir de nombreuses nouveautés, de se rencontrer, de s’informer… Mais aussi de se former, pour avancer toujours plus loin dans la qualité des soins et de l’accompagnement !

L’AViQ, qui sera présente via un stand pour répondre aux questions des professionnels, a organisé plus de la moitié de ces conférences avec de nombreux partenaires. Elle a veillé à diversifier les sujets afin de couvrir tous ces secteurs, et à présenter des projets de qualité, des réflexions d’avenir, des initiatives à soutenir.

Les personnes qui souhaiteraient un interprétariat en LS pour une ou plusieurs des conférences sont invitées à en faire la demande avant le 24 février.

> Site internet du salon
> Lien pour l'inscription obligatoire et gratuite
> Programme des conférences



« C’est l’AViQ » : le nouveau magazine de l’AViQ

« C’est l’AViQ » : le nouveau magazine de l’AViQLe voici, le nouveau du magazine de l'Agence pour une Vie de Qualité... « C'est l'AViQ ! » sortira ce 6 mars 2017. Que vous soyez un aîné, une personne en situation de handicap, un aidant proche, un professionnel de la santé… ce magazine trimestriel, au format papier, vous informera sur les domaines qui vous concernent directement :  l'Agence, ses services, ses agents mais aussi les services qu'elle agrée et les projets initiés par les secteurs du handicap, de la santé et de la famille.

Dans ce 1er numéro, vous y retrouverez, entre autres, un dossier accompagné de témoignages, les questions fréquemment posées aux numéros gratuits Seniors et Handicap, la présentation de sites internet utiles, un agenda des salons et des évènements organisés par l'AViQ, une sélection d'ouvrages disponibles dans notre centre de documentation…

"C'est l'AViQ", c'est VOTRE magazine ! Alors n’hésitez pas à adresser vos suggestions ou demandes d'abonnements en précisant votre adresse postale (c’est gratuit) à l'adresse cestlaviq@aviq.be.




Le 6ème numéro du Wallonie Santé est en ligne

Connaissez-vous le « Wallonie Santé » ?  Il s’agit d’une publication réalisée par l’Observatoire de la Santé qui donne un aperçu chiffré de la situation pour une thématique de santé choisie en Wallonie.

Le 6ème numéro du Wallonie Santé est consacré à la synthèse des différentes données actuellement disponibles en matière de santé mentale pour les adultes en Wallonie : le statut de santé (le mal-être psychologique, les troubles anxieux, la dépression, etc.), l’offre de services disponible et l’utilisation du système de soins (consommation d’antidépresseurs, profils des personnes qui consultent un psychothérapeute/ un psychiatre ou qui font appel à un service de santé mentale, les traitements pour un problème d’usage de drogues, etc.).

> Découvrir le 6ème numéro de Wallonie Santé.
 



Observatoires de la santé : les provinces wallonnes s’associent

Pour la première fois sur le territoire wallon, les Observatoires de la Santé des Provinces de Hainaut, Liège, Luxembourg et Namur ont signé un accord de coopération dans le but de consolider les liens entre les services provinciaux, de réaliser de nouvelles études interprovinciales et d’optimaliser l’utilisation des ressources disponibles pour atteindre l’objectif commun d’une bonne information sanitaire en Wallonie.

Les quatre Observatoires de la santé viennent de publier leur tableau de bord de la santé. Objectif ? Pour les citoyens, étudiants, professionnels, décideurs…avoir une meilleure connaissance de l'état de santé de la population des différentes provinces.

Les rapports pour l’année 2016 sont à présent disponibles et consultables sur le site de l’APW (Association des Provinces Wallonnes). 

> Accéder aux synthèse de tableau de bord / Quadriptyque 2016

.



Projet A-P/RESEAU-SERVICE : un réseau professionnel d’échanges franco-belge pour l’aide aux aidants 

Renforcer et pérenniser la mise en réseau et l'offre de services transfrontaliers à la population en matière sanitaire

Les aidants sont surexposés à des facteurs de stress, pouvant notamment les conduire à un épuisement personnel. A partir des dispositifs médico-sociaux déjà existants en Wallonie (services à domicile) et en région Hauts de France (22 plateformes de répit), le projet A-P/RESEAU-SERVICE a pour ambition de créer un réseau professionnel d’échanges franco-belge spécialisé dans l’aide aux aidants de personnes âgées en perte d’autonomie vivant à domicile, et d’offrir ainsi des services d’accompagnement de qualité aux aidants proches. 

Il s’agit de développer des programmes d’accompagnement prenant en compte  les réalités de vie des aidants et leur besoin de soutien psycho‐affectif afin de leur donner les capacités de choisir d’entrer dans une démarche d’aide. 

L’AViQ est chef de file de ce projet dans le cadre du projet Interreg, Le programme est co-piloté par l’ARS Hauts de France, le Conseil départemental du Nord et l’Université de Liège. La CARSAT Nord Picardie, l’université de Lille 3, France Alzheimer et des associations d’usagers belges sont associés au projet.

Plus d’infos :
- Présentation du projet A-P/RESEAU-SERVICE
- Site internet ARS Hauts de France 
.    



L'épidémie de grippe est officiellement déclarée

La grippe (ou influenza) est causée par un virus qui contamine le système respiratoire (nez, gorge, bronches et par¬fois les poumons). Elle se transmet d’individu à individu par contact direct ou indirect. L’infection peut durer plus d’une semaine et se limiter à quelques symptômes. Mais elle peut aussi engendrer des complications et parfois nécessiter une hospitalisation.
C’est une maladie virale : elle n’est donc pas traitée par des antibiotiques.
Les symptômes de la maladie sont : une forte fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête et un malaise général. D’autres symptômes possibles sont la fatigue, la toux, la congestion et l’irritation du nez, des yeux, de la gorge et des oreilles.
Les principaux groupes à risque sont les personnes âgées (de plus de 65 ans), les femmes enceintes et les malades chroniques.


Quelques conseils pour limiter la transmission : 

1. Lavez-vous les mains régulièrement !
En vous lavant les mains, vous vous protégez contre tout contact, direct et indirect, avec le virus de la grippe.
Par contact direct, on entend par exemple le fait de serrer la main à une personne infectée qui s’est touchée la bouche ou le nez ou qui, en toussant ou en éternuant, s’est couvert la bouche ou le nez avec la main.
Par contact indirect, il faut compren¬dre le fait de toucher par exemple une poignée de porte, un robinet ou un mouchoir usagé qui a été manipulé par une personne infectée.
Lavez-vous les mains notamment après avoir utilisé les transports communs ou après avoir été dans des lieux publics.

2. Couvrez-vous la bouche et le nez avec un mouchoir en papier lorsque vous éternuez
Les gouttelettes sont projetées sur une courte distance, de sorte que les personnes les plus susceptibles d’être infec¬tées sont celles situées à proximité (moins d’un mètre) de personnes infectées qui toussent ou éternuent sans se couvrir la bouche ou le nez.

3. Débarrassez-vous de vos mouchoirs usagés directement et correctement
Le virus de la grippe peut survivre temporairement hors de l’organisme. Il peut donc aussi être transmis par des objets inanimés récemment contaminés tels que des mouchoirs. Il est donc important de toujours jeter les mouchoirs utilisés dans une poubelle (si possible avec couvercle). 

4. En l’absence de mouchoir, éternuez dans votre manche !
Si vous n’avez pas de mouchoir, il est préférable d’éternuer dans votre manche plutôt que dans votre main ! Cela aidera à éviter la propagation du virus. 

5. Si vous êtes malade, restez à la maison
La personne contaminée est la plus contagieuse dès l’apparition des premiers symptômes. Il est donc conseillé de rester à la maison. Si votre état empire, prenez contact avec votre médecin.

 



Recommandations aux patients : « le rôle de la vitamine D et du calcium dans la prévention de l’ostéoporose et des fractures »

Les suppléments de vitamine D et de calcium sont-ils utiles pour diminuer les risques d’ostéoporose et de fracture osseuse ? Le Service des soins de santé de l’INAMI, en collaboration avec l’Association des Consommateurs Test-achats, émet les recommandations scientifiques en la matière directement aux patients au travers d’un nouveau dépliant d’informations sur cette question.

> Vidéo de présentation
> Dépliant d’information
> En savoir plus
 



Colloque : "Quel rôle doit jouer la Promotion de la Santé pour une meilleure qualité de vie des aînés ?"

Image de l'événement

Le CLPS (Centre local de promotion de la santé) de Charleroi-Thuin vous convie ce 13 décembre dès 8h30 à une journée de réflexion autour de nos aînés et de leur qualité de vie. La journée se déroulera au CEME (Charleroi espace meeting européen) de Dampremy.

Intéressé(e) ? En savoir plus sur le programme et l'inscription

 


 

I SAID : Promouvoir la santé, l’autodétermination et l’autonomie des personnes avec une déficience intellectuelle

Logo I Said

Inscrit dans le cadre de la promotion de la santé des personnes avec une déficience intellectuelle (DI), le projet I SAID « Interregional platform for Innovation in Self-determination, Autonomy and Inclusion in people with Disability » vise à favoriser la capacité d’autodétermination de ces personnes et améliorer leur accompagnement. L’AViQ participe à ce projet qui relève d’une collaboration transfrontalière entre la Région Hauts-de-France et la Wallonie.

Les défis et actions du projet seront présentée lors de la conférence lancement ce 9 décembre à Lille. L’initiative s’adresse aux accompagnants professionnels des secteurs sanitaire et médico-social, aux acteurs de la communauté scientifique, aux familles et à l’entourage des personnes en situation de DI.

En savoir plus: Présentation en ligne du projet I SAID





Enquête sur les soins palliatifs de première ligne

Est-ce que vous pensez qu’il est important de soutenir les soins palliatifs (encore) plus qu’aujourd’hui? Voulez-vous partager vos idées sur ce thème par voie anonyme ? 

En 2013, le groupe de recherche "Pro-Spinoza" en soins palliatifs a reçu, de la part de l’INAMI, la mission de rechercher les moyens de mieux soutenir les soins palliatifs à partir de la première ligne. Le but était de permettre à tous les patients de pouvoir exprimer et vivre leurs souhaits concernant la fin de vie.

Lors du déroulement de cette étude, ils ont identifié certaines difficultés, voir problèmes pour les patients, les aidants proches et les professionnels de santé, à pouvoir recevoir et délivrer des soins de santé de qualité idéale. Ils ont quelques idées concernant les solutions à apporter mais aimeraient connaître ce qu’en pense un public plus large en demandant de répondre à une enquête en ligne.

Remplir le questionnaire vous prendra maximum une demi-heure de votre temps. Vous pouvez le remplir jusqu’au 15 novembre.

Lien vers l'enquête : https://uantwerpen.eu.qualtrics.com/jfe/form/SV_9M2yWGwEWFKLTAp

Merci de votre collaboration !

 

 


 

 

L’AViQ connaît pour le moment une nouvelle étape cruciale : le rassemblement de tous ses collaborateurs à Charleroi, capitale sociale de la Wallonie.

Le déménagement des collaborateurs de la branche « Bien-être et santé » est en cours. Ils restent joignables par mail et gsm et seront de nouveau accessibles via leurs postes de téléphone fixe dès le 4 octobre.

Pour toute question urgente, vous pouvez également envoyer un mail à sante@aviq.be.

Merci pour votre compréhension !

 

 


 

 

Transfert des compétences Santé au 01/01/2016

A la suite de la 6e réforme de l'État, au 01.01.2016, un nouvel organisme d'intérêt public (OIP) gérant les compétences de la santé, du bien-être, de l'accompagnement et des soins des personnes âgées, du handicap et des allocations familiales verra le jour en Wallonie et portera le nom d'AViQ : Agence pour une vie de qualité.

L'AVIQ sera le nouvel interlocuteur et succèdera dès lors à la DGO5-Bien-être et Santé. La DGO5 conservant les matières de l’Action sociale et des Pouvoirs locaux.

En savoir plus sur la création de l'AVIQ, l'Agence pour une Vie de Qualité.

De plus amples informations sur le transfert de ces matières « Santé » seront disponibles à partir du 01.01.2016 sur le portail socialsante.wallonie.be ainsi que sur l’interface www.aviq.be (En construction).

Retrouvez toutes les informations relatives aux compétences transférées qui relèvent de la responsabiltié de l’AVIQ dans l’attente de la construction du nouveau site de l’Agence pour une Vie de Qualité.

Cette partie évoluera en fonction des actualités et des besoins de manière à vous communiquer les informations nécessaires à la gestion des compétences transférées.

En savoir plus sur le transfert des compétences et les matières transférées

Nous contacter

AViQ
Agence pour une Vie de Qualité
Rue de la Rivelaine, 11-21
6061 Charleroi
Tél : 071/20.57.11
E-mail : info@aviq.be