Visiter le portail aviq.be Portail SANTE

Taille du texte:

Bannière de la Santé Environnementale

Accueil de la thématique: Santé environnementale

Qu'est ce que la Santé environnementale?

L'Organisation mondiale de la santé a défini en 1993 le concept suivant: « La santé environnementale recouvre les aspects de la santé humaine, y compris la qualité de la vie, qui sont déterminés par les facteurs physiques, biologiques, sociaux et psychosociaux de l'environnement. Celui-ci comprend les aspects théoriques et pratiques de l'évaluation, de la correction, du contrôle et de la prévention des facteurs environnementaux qui peuvent potentiellement affecter de manière adverse la santé des générations présentes et futures. »

D'où vient cette compétence?

A la suite de la hausse de la mortalité, principalement chez les personnes âgées, consécutive à la vague de chaleur (accompagnée d’un pic de pollution atmosphérique) en 2003, un plan national « vague de chaleur et ozone» a été mis en place. Ce plan a directement été décliné au niveau de la Wallonie qui l’a appliqué progressivement dès l’été 2004.

Le plan « ozone et vague de chaleur » est aujourd’hui régionalisé.

La Direction de la Santé Environnementale est un acteur des premiers jours de cette initiative tant au niveau national que régional.

En 10 ans, plusieurs recommandations ont été communiquées à différents publics cibles de Wallonie.

Endéans ce délai, le Gouvernement wallon a mis en place la Cellule Permanente Environnement Santé.

Le transfert des compétences ouvre la porte sur un nouveau public cible : les médecins (entre autres la première ligne de soins dont l’organisation relève dorénavant de l’autorité régionale, les médecins coordinateurs de maisons de repos au travers de l’homogénéisation de la politique des aînés, les médecins hospitaliers au travers du transfert de la norme hospitalière au 1er janvier 2015).

La compétence relative à la santé environnementale a très fort évolué ces 30 dernières années . Les problèmes de santé liés à l'environnement étaient auparavant traités sous le chapeau fédéral de la santé pour ce qui concerne par exemple la médecine du travail.

D'un point de vue environnemental, l'aspect santé est envisagé depuis le XIXème siècle dans l'ancien Règlement général pour la protection du travail (RGPT), Titre I chapitre I et qui est devenu actuellement le permis d'environnement.

De la sorte, on a fait depuis toujours de la santé environnementale en se préoccupant de la santé et de certaines corrélations qui pourraient être faites par exemple avec une mauvaise qualité de l'eau ou de l'air.

Depuis 1999, la Direction de l'Hygiène, actuellement appelée Direction de la Santé environnementale a pris en charge de façon informelle les plaintes, études, demandes de renseignements en matière de santé environnementale.

Au début des années 2000, cette Direction a collaboré à l'élaboration d'un plan national environnement-santé (NEHAP) et d'un accord belge de coopération (2003) avec la mise en place d'une cellule nationale environnement-santé.

Le 13 juillet 2006, le Gouvernement wallon a décidé de constituer une Task Force Environnement-Santé chargée d'assurer le suivi des décisions du Gouvernement wallon du 9 février 2006 et du Gouvernement conjoint de la Région wallonne et de la Communauté française du 27 mars 2006 concernant l'évaluation, la communication et la gestion des risques environnement – santé, dans l'attente de la mise en œuvre du Programme d'Actions Régionales Environnement Santé. La Task Force a permis d'optimaliser l'échange d'informations entre les différentes compétences y représentées, et a favorisé une approche transversale des problématiques environnement-santé.

Le 3 juillet 2008, le Gouvernement conjoint de la Région wallonne et de la Communauté germanophone a marqué accord pour associer la Communauté germanophone à la Task Force environnement-santé, et a chargé les Ministres de la Santé et de l'Environnement de solliciter l'assentiment du Gouvernement de la Communauté française sur ce principe.

Le 12 décembre 2008, lors de l'adoption définitive du PARES, le Gouvernement wallon a également décidé la mise en place d'une Cellule permanente environnement santé attachée au Secrétariat général.

Que fait le Service Public de Wallonie en matière de Santé environnementale?

Depuis de nombreuses années, la Wallonie a mené différentes actions directes et indirectes de façon à améliorer l'environnement et donc la santé et le bien-être des Wallons.

Différentes subventions ont été octroyées en la matière afin de soutenir des associations actives dans le domaine de la santé environnementale ou afin de mener des études sur le terrain.

En matière de santé environnementale, la Wallonie apporte donc une aide au travers des divers services et politiques mis en œuvre par son administration. Ainsi, elle accompagne et soutient la mise en œuvre d'un processus de développement de mesures et d'actions utiles dans le domaine de la santé environnementale.

Informations - Contacts: 

AViQ - Agence pour une Vie de Qualité
Téléphone : -
Mail : Sante_env@aviq.be
Adresse : Rue de la Rivelaine, 11-21 | 6061 Charleroi

Nous contacter

AViQ
Agence pour une Vie de Qualité
Rue de la Rivelaine, 11-21
6061 Charleroi
Tél : 071/33.77.11
E-mail : info@aviq.be