Visiter le portail aviq.be Portail SANTE

Taille du texte:

Banner Ozone

Les principaux groupes à risque

Les troubles dus à la chaleur et aux pics d’ozone ne surviennent pas qu’au sein des groupes à risque : les personnes en bonne santé peuvent elles aussi en être victimes dans certaines circonstances. Toutefois, les risques sont plus élevés pour des personnes plus sensibles qui méritent dès lors une attention particulière lors de telles périodes de chaleur.

Il est important de savoir qu’il s’agit non seulement d’un problème médical mais aussi et peut-être surtout d’un problème social.

3.1. Enfants en bas âge

Ils courent un risque très important, parce que leurs réserves de liquide sont insuffisantes.

L’exposition au soleil ou le séjour (même bref) dans un espace confiné et trop chaud (voiture, chambre sans aération…) peuvent aboutir rapidement à une déshydratation et à un coup de chaleur. Les enfants souffrant de troubles tels que de la diarrhée (qui peut à elle seule provoquer rapidement une déshydratation) ou de la fièvre courent le plus grand risque. Les bébés et les enfants en bas âge, tout comme les jeunes qui fournissent des efforts, doivent donc, en plus de leur alimentation habituelle, être hydratés en suffisance durant ces périodes.

3.2. Personnes âgées

Elles courent également un risque accru. Un processus de vieillissement normal s’accompagne en effet de toute une série de changements progressifs parmi lesquels une réaction moins rapide du corps en cas de chaleur :

  • D’une part, les personnes âgées ressentent beaucoup moins la chaleur environnante en raison d’un affaiblissement du traitement central de l’information par le cerveau ;
  • D’autre part, le phénomène d’évaporation de la sueur et de refroidissement du corps est moins efficace car les glandes sudoripares fonctionnement moins bien.

Ajoutons à cela que

  • les personnes âgées souffrent souvent de maladies chroniques qui les rendent plus sensibles aux grandes variations de température,
  • elles prennent de ce fait plus de médicaments, dont certains ont un impact négatif sur la régulation thermique du corps,
  • elles connaissent davantage de troubles de la déglutition qui compliquent l’ingestion d’aliments et de boissons,
  • elles sont confrontées à une diminution progressive de leur autonomie, ce qui les rend plus dépendantes des autres en cas de besoin,
  • elles sont souvent isolées socialement et donc, en cas de nécessité, reçoivent les secours trop tard, voire pas du tout,
  • elles appartiennent souvent à une classe financièrement moins avantagée et n’ont dès lors pas la possibilité de rafraîchir correctement leur habitation en cas de chaleur (logement mal isolé) ou de se rendre dans des endroits climatisés.

… Nous disposons ainsi d’un ensemble d’éléments qui, conjugués, font tout particulièrement des personnes âgées les principales victimes des fortes chaleurs : 3 jours de canicule et 2 nuits chaudes suffisent à augmenter leur risque de décès, surtout si elles souffrent en plus de maladies chroniques.

3.3. Personnes isolées socialement

Elles forment aussi un groupe à risque, parce que le nombre très réduit (voire nul) de visites qu’elles reçoivent diminue les chances de réagir à temps en cas de problème, lequel est par ailleurs souvent décelé tard, voire trop tard. En outre, les périodes de chaleur surviennent la plupart du temps pendant les vacances d’été, et de ce fait, les personnes qui, en temps normal, ont peu de visites, risquent d’être encore plus isolées à cette époque de l’année.

3.4. Personnes qui accomplissent des efforts intenses dans le cadre de leur travail ou d’une activité sportive

Lors d’une une activité physique d’intensité soutenue la consommation d’air peut être jusqu’à 15 fois plus importante qu’au repos, exposant plus fortement aux effets de l’ozone.

Connexion utilisateur

Nouveautés

Aucune nouveauté actuellement dans ce domaine

Evénements

Aucun événement actuellement dans ce domaine

Nous contacter

AViQ
Agence pour une Vie de Qualité
Rue de la Rivelaine, 11-21
6061 Charleroi
Tél : 071/33.77.11
E-mail : info@aviq.be