Visiter le portail aviq.be Portail SANTE

Taille du texte:

Banner Ozone

Les troubles et leur prise en charge

5.1. Comment prévenir les troubles dus à la chaleur ? Principes de base

  • buvez plus que de coutume (eau minérale, jus de fruit, tisanes…)
  • mais évitez les boissons alcoolisées, le café, les boissons sucrées…
  • n’attendez pas d’avoir soif (si, pour des raisons médicales, vous limitez habituellement la quantité de liquide que vous absorbez, demandez avant tout l’avis de votre médecin traitant à l’annonce d’une forte de chaleur)
  • restez le plus possible à l’intérieur aux moments les plus chauds de la journée, et ce, de préférence dans un endroit rafraîchi, chez vous ou dans un lieu public
  • fermez les fenêtres et les rideaux des façades exposées au soleil tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure et ne les ouvrez que lorsque la plus grosse chaleur est passée, c’est-à-dire en soirée et pendant la nuit
  • placez un thermomètre à l’intérieur et à l’extérieur du logement
  • si vous devez quand même sortir ou aller travailler, essayez d’éviter autant que possible les périodes les plus chaudes, commencez à travailler plus tôt, faites une pause à midi et recommencez en fin d’après-midi
  • limitez autant que possible les efforts physiques (les activités sportives, par exemple) et si cela n’est pas possible, faites régulièrement une pause et buvez suffisamment
  • habillez-vous en conséquence : portez des vêtements légers (en coton), de couleur claire. Un chapeau peut être utile si vous devez sortir.
  • et essayez de rafraîchir régulièrement votre corps (douche, bain, piscine…)
  • protégez votre peau du soleil : pour ce faire, utilisez une crème solaire à indice de protection élevé. Demandez éventuellement conseil à votre pharmacien ou à votre médecin traitant !
  • si vous prenez des médicaments, renseignez-vous auprès de votre médecin traitant ou de votre pharmacien.
    • afin de savoir s’ils peuvent avoir un impact négatif sur votre santé lors d’une période de forte chaleur
    • afin de savoir s’ils peuvent avoir un impact négatif sur votre santé lors d’une exposition au soleil
    • et si leur dose ne doit pas être adaptée
  • informez aussi d’autres personnes des médicaments que vous prenez éventuellement
  • Ayez une liste des médicaments que vous prenez et la mettre à disposition des personnes qui vous aident
  • Ayez une réserve suffisante de boissons

5.2. Comment prévenir les troubles dus à la chaleur chez les enfants ?

  • ne laissez jamais un enfant seul dans une voiture en stationnement ou dans un endroit chaud
  • donnez régulièrement et abondamment à boire aux enfants (mais le moins de limonades sucrées possible)
  • habillez-les légèrement (un chapeau peut être très utile !)
  • et interdisez-leur de jouer trop longtemps au
  • soleil (évitez le soleil de midi et du début d’après-midi : risque de brûlure de la peau)

  • appliquez-leur TOUJOURS une crème solaire haute protection lorsqu’ils vont au soleil

5.3. Comment prévenir les troubles dus à la chaleur chez des voisins ou des connaissances, et plus particulièrement chez des personnes malades ou âgées et seules ?

Si vous veillez sur certaines personnes mais que vous vous absentez quelque temps (ce qui peut arriver plus fréquemment pendant les vacances !), prenez les précautions nécessaires :

  • informez-en d’autres personnes (voisins, parents, médecin ou infirmière à domicile) et essayez de trouver quelques personnes de votre entourage disposées à prendre temporairement le relais ;
  • si la personne prend des médicaments, assurez-vous qu’elle dispose d’une quantité suffisante et facilement accessible ;
  • veillez à une réserve suffisante et accessible de boissons ;
  • notez toutes les informations importantes concernant la personne (au cas où celle-ci devrait malgré tout être hospitalisée d’urgence) et placez cette note à un endroit visible (ou remettez-la à une personne disponible) ;
  • dressez une liste des numéros de téléphone importants et installez un téléphone à proximité ;
  • donnez un double des clés à une personne de confiance : de cette façon, quelqu’un pourra entrer en cas d’urgence ;
  • appelez régulièrement à un moment convenu : cela rassurera la personne dont vous vous occupez

5.4. Comment prévenir les troubles dus à la chaleur chez les personnes âgées ?

  • en les protégeant contre la chaleur au cours des heures les plus chaudes de la journée (cf. principes de base);
  • en veillant attentivement à ce qu’elles
    • boivent régulièrement : il est nécessaire de boire au moins 1,5 litre par jour entre les repas
    • mangent régulièrement : prévoyez des fruits et des légumes de saison et faites en sorte qu’ils soient toujours accessibles

Le contact humain bienveillant, l’attention, la gentillesse influencent de façon importante la santé et le moral des personnes âgées, qu’elles soient autonomes ou pas. Cela favorise le suivi des recommandations.

5.5. Comment traiter les troubles dus à une forte chaleur ?

Crampes de chaleur

SYMPTÔMES

  • Etat mental : normal ;
  • Température corporelle :37-39 °C ;
  • Transpiration pendant l’effort (perte de sel) ;
  • Crampes musculaires de courte durée pendant le sport et le travail physique.

TRAITEMENT

  • Repos, cesser tout effort.
  • Eau et sels de réhydratation orale (SRO) ;

Épuisement dû à la chaleur

SYMPTÔMES

  • État mental : normal ;
  • Température corporelle :< 40 °C ;
  • Transpiration et tachycardie ou palpitations (perte de sel et de liquide) ;
  • Faiblesse, fatigue, vertiges, maux de tête, nausées et vomissements, syncope.

TRAITEMENT

  • Repos en position couchée ;
  • Déshabiller et rafraîchir, eau et sels de réhydratation ;
  • Solution physiologique en IV à 0,9 % ou 0,45 % avec 5 % de dextrose (éviter un débit de perfusion trop rapide).

Les signaux d’alerte d’un épuisement dû à la chaleur évoluant vers un coup de chaleur sont les suivants : peau chaude et rouge, absence de transpiration, fièvre élevée, confusion et perte de conscience.

Coup de chaleur

SYMPTÔMES

  • État mental : confusion pouvant aller jusqu’au délire et au coma ;
  • Température corporelle : > 41 °C +- ;
  • Transpiration généralement absente ;
  • Insuffisance rénale oligurique aiguë (dégradation musculaire) ;
  • Jaunisse après 24h ;
  • Coagulopathie intravasculaire disséminée (CID).

TRAITEMENT

  • Un traitement urgent est vital ;
  • Déshabiller et rafraîchir ;
  • 50 ml 50 % dextrose en IV si glyc. < 3 mmol/l ;
  • Solution physiologique en IV (0,9 %) pendant quelques heures ;
  • Sonde urinaire ;
  • Dégagement des voies respiratoires et oxygénothérapie ;
  • Techniques de refroidissement (le refroidissement par évaporation est le plus efficace).

5.6. Comment traiter les troubles dus à un pic d’ozone ?

Il n’existe pas de traitement spécifique des troubles dus aux pics d’ozone. Le seul bon conseil à donner est le suivant :

ARRÊTEZ tout effort et restez à l’intérieur (la concentration en ozone est jusqu’à 50 % inférieure à l’intérieur).

Par conséquent, il est important d’identifier au plus tôt les signaux d’alerte

  • essoufflement ou respiration anormale,
  • irritation oculaire,
  • maux de tête,
  • maux de gorge

afin de diminuer l’exposition.

Connexion utilisateur

Nouveautés

Aucune nouveauté actuellement dans ce domaine

Evénements

Aucun événement actuellement dans ce domaine

Nous contacter

AViQ
Agence pour une Vie de Qualité
Rue de la Rivelaine, 11-21
6061 Charleroi
Tél : 071/33.77.11
E-mail : info@aviq.be