Visiter le portail aviq.be Portail SANTE

Taille du texte:

Assuétudes

Fonds régional de lutte contre les assuétudes (dont fonds tabac)

La Wallonie poursuivra en 2015 le financement, en l’état, des opérateurs subsidiés en 2014 par le fonds, sur la base de la clé de répartition établie lors des accords sur les transferts de compétences entre entités fédérées.

Un fonds de lutte contre le tabac a été créé par le Gouvernement fédéral en 2003 pour le financement de projets de lutte contre le tabagisme. En 2006, ce fonds a été transformé en fonds de lutte contre les assuétudes, son champ d’action ayant été élargi aux autres substances psychoactives telles que l’alcool, les benzodiazépines et les drogues illicites.

Était concernée par le fonds de « lutte contre les assuétudes » toute action qui visait, dans le cadre des compétences fédérales, à :

  • informer des dangers liés à la consommation et à l’accoutumance aux produits pouvant engendrer une assuétude ;
  • réduire la consommation de ces produits, particulièrement celle des jeunes ;
  • favoriser la compréhension et le respect de la réglementation relative aux produits pouvant engendrer une assuétude ;
  • favoriser l’accueil ainsi que l’accompagnement médical, psychologique et social des usagers.

Le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement a ainsi, pendant plusieurs années, lancé des appels à projets. Un comité assuétudes évaluait les demandes déposées. Ce comité se composait d’un représentant de la cellule stratégique du ministre ayant les affaires sociales dans ses attributions, d’un représentant de la cellule stratégique du ministre ayant la santé publique dans ses attributions, de quatre représentants des fédérations regroupant des institutions spécialisées en matière d’assuétudes, de deux experts scientifiques, de deux représentants de l’Institut National de l’Assurance Maladie-Invalidité et de deux représentants du Service Public Fédéral Santé Publique. Des représentants des entités fédérées pouvaient également participer à ce comité, mais sans voix délibérative.

Ce comité proposait les demandes ayant reçu un avis positif au Comité de l’assurance soins de santé de l’Institut National d’Assurance-Maladie Invalidité, qui prenait la décision finale.

Chaque projet était ensuite suivi par un comité d’accompagnement présidé par un membre de la Cellule Drogues.

Avec la 6ème Réforme de l’Etat, ce fonds est régionalisé à partir du 1er janvier 2015.

Services et réseaux d’aide et de soins spécialisés en assuétudes

Les soins et l'aide spécialisés en assuétudes sont organisés sous forme ambulatoire par des ASBL ou des pouvoirs publics agréés en qualité de services. Ces services se concertent en termes d'offres et d'organisation de la réponse aux besoins au sein de réseaux organisés territorialement soit par les plates-formes de concertation en santé mentale, soit par des ASBL y dédiées ou des autorités publiques.

Les missions de ces services et de ces réseaux sont articulées autour de l'accueil et de l'information des bénéficiaires, de l'accompagnement psychosocial, de la prise en charge thérapeutique et médicale, des soins et de la réduction des risques, de la concertation avec les autres acteurs du soin et, lorsqu'elle n'est pas organisée par les services, de l'intervision.

Les bénéficiaires sont les personnes qui souffrent d'assuétudes mais aussi leur entourage.

Les assuétudes visées sont les dépendances aux produits psychotropes licites ou illicites, l'alcool, le tabac et les jeux.

Nous contacter

AViQ
Agence pour une Vie de Qualité
Rue de la Rivelaine, 11-21
6061 Charleroi
Tél : 071/33.77.11
E-mail : info@aviq.be