Visiter le portail aviq.be Portail SANTE

Taille du texte:

Plan communautaire opérationnel

Dans un délai de douze à dix-huit mois, après fixation du programme quinquennal, un plan communautaire opérationnel de promotion de la santé doit être arrêté par le Gouvernement de la Wallonie.

Vous pouvez prendre connaissance du Plan communautaire opérationnel.

Les finalités

Le PCO détermine des objectifs opérationnels pour des problématiques de santé prioritaires avec pour finalité d’améliorer la qualité de vie et la santé des personnes :

1. en agissant sur les déterminants de la santé et en initiant un processus de santé communautaire.

Les déterminants se situent dans 4 catégories :

  • modes de vie : développement de compétences psychosociales (information, formation, participation communautaire, concertation, développement des relais promotion santé, réorientation des services, …) ;
  • facteurs biologiques : développement du système de protection(accination,…) ;
  • état de santé (système de soins) : dépistage (cancer, tuberculose, risques cardio-vasculaires, HIV,…) ;
  • environnement physique ou social (qui inclut les environnements administratifs et institutionnel) : développement de réseaux d’intervenants/ de soutien,… ;

2. en s’appuyant sur les structures et acteurs (intervenants directs ou partenaires) existants ;

3. en veillant à réduire les inégalités devant la santé et en s’appuyant sur les stratégies de promotion de la santé qui sont:

  • la participation communautaire;
  • l’action sur le milieu de vie ;
  • le développement des aptitudes personnelles et sociales ;
  • la réorientation des services ;
  • la concertation et l’action intersectorielles ;
  • l’information et la formation continue.

De manière transversale, plusieurs objectifs opérationnels s’imposent :

  • Respecter une approche globale de la santé même si certaines problématiques sont prioritaires ;
  • Développer la concertation avec les acteurs de terrain et en collaboration avec les CLPS et les Services communautaires :
    • pour établir un processus dynamique et continu de collaboration, de communication, de coopération, d’échange, de recherche de cohérence, de coordination et de participation (en ce compris dans l’évaluation) ;
    • pour une définition des actions à mettre en place afin de répondre aux besoins et demandes locaux dans le cadre du PCO ;
    • pour assurer un processus participatif avec ces acteurs et avec les publics cibles et ainsi permettre une appropriation des projets promotion santé et/ ou des programmes de médecine préventive
  • Avoir recours aux ressources (y compris les outils) existantes ;
  • Valoriser les expériences et les pratiques des acteurs.

Les principes d’action

Le programme quinquennal de promotion de la santé 2004-2012 détermine des principes d’action qui servent de base au plan communautaire opérationnel:

  • adapter les stratégies pour faire face aux inégalités devant la santé ;
  • intégrer les stratégies de médecine préventive dans une approche de promotion de la santé ;
  • promouvoir la participation citoyenne, impliquer les populations concernées dans la conception, la réalisation et l’évaluation des actions qui les concernent ;
  • développer le travail en réseau et le partenariat intersectoriel ;
  • développer des procédures d’assurance de qualité ;
  • augmenter les compétences et les capacités d’action en promotion de la santé des relais et de la population par l’éducation permanente et la formation ;
  • articuler le champ de la promotion de la santé et les autres champs d’action politique.

Les milieux de vie

Des milieux de vie plus spécifiques sont privilégiés pour mener les actions de promotion de la santé.

« Les milieux de vie sont les lieux où les projets de promotion de la santé peuvent s’ancrer et d’où ils peuvent émerger. C’est en effet là que les acteurs et les publics entrent en contact et en interaction dans un environnement qui se prête bien à une stratégie de promotion de la santé ».

Ces milieux de vie décrits dans le programme quinquennal de promotion de la santé 2004-2012 sont étroitement associés aux acteurs et constituent la base d’action de ce PCO :

  • Les milieux d’accueil des différentes catégories d’âge ;
  • Les lieux de soins et d’hébergement des différentes catégories d’âges ;
  • Le milieu scolaire ;
  • Le milieu familial ;
  • Les centres de santé communautaire (par ex, les Maisons Médicales) ;
  • Les lieux d’enfermement ;
  • Les collectivités locales ;
  • Les maisons de quartier ;
  • Les associations féminines ;
  • Les services d’aide à la jeunesse ;
  • Les maisons de jeunes ;
  • Les associations sportives ;
  • Les lieux de loisirs ;
  • Les lieux de rencontre des populations vulnérables, où des relais peuvent entrer en contact avec elles : éducateurs de rue, centres d’accueil, structures d’hébergement, centres pour réfugiés…

Les moyens nécessaires

Le PCO liste les moyens nécessaires à sa mise en pratique : structurels, législatifs, institutionnels, budgétaires.

Une attention particulière est portée aux structures et acteurs existants et au développement de leurs compétences et moyens, à la collaboration interministérielle et aux partenariats, à la combinaison des ressources locales avec celles de la Wallonie.

L’évaluation

L’évaluation n’est pas oubliée dans le PCO : surveillance, relevé d’indicateurs et développement des outils nécessaires sont prévus.

À côté des données relatives à la mortalité et à la morbidité, des indicateurs qualitatifs sont prévus : l’évolution des comportements à risque (par exemple consommation de tabac, alcool, drogues) ; la perception de la santé ; l’utilisation des services de santé et la satisfaction des usagers ; ainsi que d’autres déterminants de la santé. Certains programmes (comme ceux du dépistage du cancer du sein, de vaccination, de prévention de la tuberculose, etc.) ont déjà mis en place des démarches d’évaluation. Des données sont actuellement disponibles : enquête de santé par interview (HIS), enquête HBSC (Health Behavior in School aged children) sous l’égide de l’OMS, étude CATI des comportements de santé des adultes, enquête ESPAD sur la consommation de drogues chez les jeunes, données de l’ONE sur la petite enfance, Registres, données des Services PSE (ONE) et des Observatoires de la santé…

Les problématiques

Les problématiques retenues comme prioritaires qui font l’objet de ce plan sont :

  • La prévention des cancers
  • La promotion de la vaccination
  • La prévention du SIDA et des IST
  • La lutte contre la tuberculose
  • La prévention des traumatismes et la promotion de la sécurité
  • La promotion de la santé cardio-vasculaire
  • La stratégie en matière de santé environnementale
  • Le dépistage néonatal de la surdité
  • Le dépistage des maladies congénitales
  • La prévention des assuétudes
Fichier attachéTaille
Plan communautaire opérationnel347.01 Ko

Connexion utilisateur

Nouveautés

Aucune nouveauté actuellement dans ce domaine

Evénements

Aucun événement actuellement dans ce domaine

Nous contacter

AViQ
Agence pour une Vie de Qualité
Rue de la Rivelaine, 11-21
6061 Charleroi
Tél : 071/33.77.11
E-mail : info@aviq.be